LIRE ET ADMIRER UN MONUMENT (1 à 2h)

Cathédrales romanes et gothiques

Auxerre : cathédrale Saint-Etienne

Nièvre (58) : Saint-Cyr-et-Sainte-Julitte de Nevers. Saône-et-Loire (71) : Saint-Lazare d’Autun ; Saint-Vincent de Chalon-sur-Saône. Yonne (89) : Saint-Etienne d’Auxerre ; Saint-Etienne de Sens.

Complexes monastiques

Tournus : galerie de cloître

Côte d‘Or : Abbaye de Fontenay ; Saint-Bénigne de Dijon (y compris le complexe monastique et le musée archéologique pour une visite de 2h au minimum).

Saône-et-Loire : abbayes de Cluny et de Tournus.

Yonne : Pontigny ; Saint-Germain d’Auxerre ; Vézelay (visites modulables de 1h30, 2h ou en demi-journée avec le bourg et la chapelle de la Cordelle érigée vers 1147/1150 en souvenir de la prédication de la IIe croisade à Vézelay par saint Bernard de Clairvaux).

Églises monastiques et collégiales

Montréal = portail de la collégiale

Côte d’Or : Saint-Vorles à Châtillon-sur-Seine ; collégiale de Semur-en-Auxois ; l’église de l’ancien prieuré de Saint-Thibault, qui entraîne le visiteur à la découverte de la légende de la prédication de saint Thomas en Inde à travers son portail, qu’ont inspiré des textes apocryphes.

Nièvre : Saint-Etienne de Nevers, remarquable par son unité.

Saône-et-Loire : Brionnais roman : Anzy-le-Duc ; Iguerande ; Paray-le-Monial ; Semur-en-Brionnais ; Varenne-l’Arconce (pour les édifices les plus connus) – Chalonnais : église du prieuré clunisien de Saint-Marcel, où s’éteignit Abélard en 1142 – Clunisois : églises de Chapaize et Malay – Autunois : églises de Perrecy-les-Forges (VIe-XVe s.), à compléter avec celle de Curgy (remarquables peintures romanes du XIIe s.).

Yonne : Saint-Martin de Chablis ; église de Montréal, de Vermenton (très beaux clocher et portail romans) et, bien sûr, la collégiale d’Avallon, sans oublier l’église des chevaliers de l’Hôpital à Pontaubert, dans la vallée de la Cure.

Vivre, se soigner, mourir : hospices et pratiques médicales

Tonnerre : Hôtel-Dieu

Côte d’Or : Hospices de Beaune, illustre fondation du chancelier Nicolas Rolin (1443) ; La Danse macabre de Brianny. 

Yonne : l’hôtel-Dieu fondé par Marguerite de Bourgogne (1295) ; la Danse macabre et le Dict des trois Morts et des trois Vifs dans l’église de La Ferté-Loupière.

La peste en Occident (VIe-VIIIe s. et XIVe-XVe s.) : pour découvrir et comprendre les ravages de cette maladie surtout au Moyen Âge tardif, Dracy, près de Baubigny (Côte de Beaune), est un village vigneron médiéval ruiné, déserté à la fin des grandes épidémies (1348-1420). S’y rendre au départ de l’église romane de Baubigny tout en évoquant le vignoble permet aussi de faire une belle balade aux beaux jours. Durée de la visite : environ 1h30.

Les échanges économiques au Moyen Âge

Découvrir le monde des marchands, des changeurs et autres métiers au Moyen Âge : l’économie médiévale à travers l’exemple bourguignon.

Nolay : halle

Côte d’Or : halle de Nolay (XIVe s.). 

Saône-et-Loire : le centre-ville de Chalon-sur-Saône (XIIIe-XVIe s.) ; le bâti civil de Cluny (fin XIe-XVe s.)

Parcours-dÉcouvertes : réseaux monastiques, villes et bourgs

De la cité gallo-romaine, du château ou du monastère au bourg médiéval

Semur-en-Auxois

Côte d’Or : Flavigny-sur-Ozerain ; Mont-Saint-Jean ; Salives. 

Nièvre : La Charité-sur-Loire ; Nevers. 

Saône-et-Loire : Brancion ; Chalon-sur-Saône ; Charolles ; Cluny ; Paray-le-Monial ; Saint-Gengoux-le-National ; Semur-en-Brionnais, où naquit saint Hugues, abbé de Cluny (1049-1109), et Tournus. 

Yonne : Auxerre sur les pas de saint Germain, fonctionnaire gallo-romain puis évêque ; Avallon ; Montréal ; Noyers ; Vézelay, témoin de l’architecture médiévale religieuse, civile et militaire (XIe-XVIe s.).

Lectures thématiques (de la visite de 2h au parcours-découverte)

Semur-en-Brionnais : le portail roman

Brionnais roman : épanouissement, au XIIe siècle, de modes constructifs et du décor sculpté. Circuit pouvant inclure jusqu’à trois édifices caractéristiques dans le cadre d’un parcours d’une journée : Anzy-le-Duc, Semur-en-Brionnais et Varenne-l’Arconce, par exemple.

Clunisois roman : trois édifices majeurs de l’art roman bourguignon des XIe-XIIe siècles : Chapaize, Cluny, Berzé-la-Ville. Parcours-découverte d’une journée.

S’initier à la symbolique romane : les grands tympans bourguignons (Autun, Saint-Vincent de Mâcon, Vézelay) ; ensembles de chapiteaux sculptés (Anzy-le-Duc, Autun, Saulieu, Chalon-sur-Saône, Vézelay). Visite d’environ 1h30 à 2h pour chaque tympan ou groupes de chapiteaux, afin de saisir les catégories intellectuelles, les représentations et la sensibilité des communautés, des maîtres d’ouvrage et du fidèle à l’époque romane.

Tympans romans du Brionnais (parcours-découverte d’une journée) : Anzy-le-Duc ; Montceaux-l’Etoile ; Semur-en-Brionnais ; Saint-Julien-de-Jonzy.

Des fils de saint Benoît à ceux de saint Bernard : visite de l’abbaye Saint-Germain d’Auxerre (89) et du complexe monastique de Fontenay (21). Parcours-découverte d’une journée.

L’aventure cistercienne : Pontigny et Fontenay. Parcours-découverte d’une journée. 

Close Menu